le vrai, le vin, la vie…

Canet Valette

In vino veritas? Et si on y revenait? Si on arrêtait d’engluer le monde, la culture et surtout le commerce du vin dans un océan de mensonges plus ou moins pieux?
Toujours plus d’ostentation, de com’ et de dollars… Toujours moins de paysans, de sincérité et de bons coups à boire… Si on revenait au fondamentaux?
À cette boisson qui coule de source, qui coule dans nos veines et dans celles de tant d’amis vignerons qui refusent le prêt-à-penser et le prêt-à-acheter, le marketing et la spéculation. Cette philosophie, brute, non apprêtée, choquante peut-être, résume à sa façon, sudiste, languedocienne, libre, notre philosophie du vin, la philosophie qui prévaut depuis 1992 au domaine Canet-Valette : les repas, l’amitié, les bouteilles que l’on débouche et le bruit des verres qui s’entrechoquent à l’apéro. La vie, notre vie, à la « vraie vie « ?…

C’est une terre rugueuse, généreuse en fait, mais qui se méfie des apparences. Terre de vigne, de pierre et de rugby, où l’on ne fait pas de cinéma. Ici à Cessenon-sur-Orb, aux portes du Parc Naturel du Haut-Languedoc, ce sont les garrigues, la montagne, le vent qui dictent la loi. Nos vins sont tout simplement leurs enfants, témoins d’une culture taiseuse, riches d’une force intérieure qui ignore tout des modes.
Ils sont partie intégrante de ce pays. Car, à quoi sert le terroir si l’on n’a pas senti son rythme, si l’on ne fait pas corps avec lui? Si l’on n’a pas aimé et souffert avec lui?

Boutique en ligne

C’est évidemment le cœur de l’histoire. Ici, à la maison, chez Canet-Valette, on n’est pas du genre à en parler des heures avant de les goûter. La vérité est évidemment au fond du verre… Mais si toutes nos bouteilles ont un point commun, au delà de leur caractère, de leur concentration aromatique, c’est peut-être cette finesse, immédiate, primesautière dans Antonyme ou Ivresses, évidente au vieillissement avec Une et Mille Nuits et Maghani, une finesse née du terroir et sûrement de la façon de le travailler depuis près de vingt ans